Vous vous trouvez ici:

Chers membres du CIHM et collègues historiens militaires,

Le 43ème Congrès international à Douala approche et le moment est venu de s'y préparer. Sur le siteweb du Congrès http://icmhdouala2017.cm/, vous trouverez toutes les informations pratiques.

Je voudrais vous informer que la semaine passée le vice-president, Dr Hans Pawlisch, ainsi que le secrétaire-général, Dr Kris Quanten, ont été invités par la Commission d'histoire militaire du Cameroun afin d'avoir une vue d'ensemble de l'état d'avancement des préparations de ce congrès. En annexe vous trouverez leur appréciation TRES POSITIVE et des photos.

Je souhaite vivement une large participation à ce congrès, que nos collègues camerounais préparent avec grand soin et enthousiasme.

Bien amicalement.

Prof. Dr. Massimo de Leonardis
Président de la Commission Internationale d’Histoire Militaire


 

Prix André Corvisier pour thèses de doctorat de recherche en Histoire Militaire


La Commission International d’Histoire Militaire décerne la 2017 edition du “Prix André Corvisier pour thèses de doctorat de recherche en Histoire Militaire”, nommée après le distinguée savant Français qui fut pour dix ans Président de la CIHM et depuis Président d’Honneur.

 

 

XLIII Congrès international d'histoire militaire à Douala, Cameroun
http://icmhdouala2017.cm/  

 

Atelier pour doctorants - Appel à contribution
 
 

 

La Commission internationale d’histoire militaire

La Commission internationale d’histoire militaire (CIHM) a pour objectif de promouvoir la recherche, la publication et la formation dans le domaine de l'histoire militaire au niveau mondial. Au centre des activités intellectuelles de la CIHM se trouvent l’histoire de la conduite de la guerre et l’histoire des forces armées en campagne. La CIHM étudie les causes et les effets de la guerre, l’économie de la défense, les relations civilo-militaires, la technologie militaire, le statut de l’officier et la démographie de la défense.

La CIHM se veut une plateforme dédiée à l’échange des idées formulées par les historiens militaires et destinées à ceux-ci. La CIHM comprend un grand nombre de commissions nationales rassemblant les historiens militaires des états-membres. Ces commissions nationales constituent le socle et la force de la CIHM. Chaque commission nationale est autonome et parraine des activités dans le domaine de l'histoire militaire dans son propre pays.

La CIHM maintient trois comités permanents (bibliographie, archives et enseignement), qui favorisent l’échange des informations et apportent des contacts essentiels à tous les membres de la CIHM.


La CIHM s’emploie à réaliser ses objectifs:

  • En organisant des congrès et des colloques. Au début, ces colloques internationaux se tenaient tous les cinq ans et avaient lieu en même temps que les congrès du Comité international des sciences historiques (CISH). Durant la Guerre froide, le besoin croissant de débat d’idées et de confrontation des points de vue a conduit à augmenter la fréquence des colloques. Depuis 1980, un congrès d’histoire militaire est organisé annuellement. Les membres d’une Commission nationale sont chargés de son organisation. Outre les séances avec des communications formelles, la CIHM parraine des réunions-débats, des visites sur site, des ateliers pour doctorants, des présentations et des activités sociales.
  • En publiant les (meilleurs) articles des congrès annuels d’histoire militaire. Jusqu’à présent, 37 Acta, parfois en plusieurs volumes, ont été publiés. Les Acta constituent une source de premier ordre pour l’histoire militaire.
  • En publiant la Revue Internationale d’Histoire Militaire, dont l’objet est de mieux faire connaître différents aspects de l’histoire militaire d’un pays ou d’une région. 90 numéros ont été publiés depuis que le premier d’entre eux a vu le jour à Paris, en 1939.Récemment ont paru des numéros spéciaux autour d’un thème tel que « le recrutement des forces armées » et « puissance navale », avec des contributions d’historiens militaires de différents pays.
  • En publiant depuis 1978 la Bibliographie internationale d’histoire militaire, le premier et principal outil pour rendre l’information sur de nouvelles publications accessible à la communauté des historiens militaires. Depuis lors, 32 numéros de cette Bibliographie multilingue ont paru sous la responsabilité rédactionnelle du Comité de Bibliographie. La publication de cet outil important pour les historiens militaires a été confiée à la maison d’éditions scientifiques Brill (Boston/Leyde) en 2010 et désormais son contenu sera également mis en ligne (IBMH On Line).
  • En stimulant la réflexion et le dialogue entre les gestionnaires des archives (militaires) et les historiens militaires pendant les congrès annuels d’histoire militaire. L’activité du Comité des Archives militaires se manifeste, entre autres, par la publication annuelle du bulletin d'information Mars & Janus,qui paraît depuis 1990.
  • En partageant les meilleures pratiques dans l’enseignement de l’histoire militaire et en encourageant l’échange de programmes d’études et d’ouvrages de référence. Le Comité de l’enseignement militaire participe également à l’organisation d’une table ronde de jeunes doctorants aux congrès annuels d’histoire militaire.
  • Le Bureau de la CIHM cherche à augmenter le nombre des commissions nationales dans le but d’élargir le rayonnement de la CIHM. Cependant, la CIHM trouve sa raison d’être la plus profonde dans les relations personnelles que les membres individuels entretiennent et dans le partage d’objectifs et de valeurs, notamment la promotion de l’intégrité dans l’étude historique des affaires militaires. Ces relations et valeurs partagées dépassent souvent les perspectives nationales et contribuent ainsi à une meilleure compréhension et collaboration intellectuelle à l'échelon mondial.


Massimo de Leonardis
Président de la Commission internationale d’histoire militaire